Lancement de notre nouveau rapport français, Un grand pas en avant

13 novembre 2018

Le 13 novembre 2018, Zoleka Mandela, les ministres des transports d’une douzaine de pays africains et nos partenaires nous ont rejoints sur la scène du 1er Forum africain de la sécurité routière à Marrakech pour lancer Un grand pas en avant : Un programme d’action pour la sécurité piétonnière des enfants d’Afrique, notre nouveau rapport sur la sécurité des enfants, destiné à l’Afrique francophone.

Notre rapport a été élaboré et rédigé en collaboration avec FIA Foundation et HI Federation (anciennement connue sous le nom de Handicap International, désormais connu sous le nom d’Humanité et Inclusion ou HI).

Dans son émouvant discours d’ouverture du forum, Mme Mandela, qui a perdu sa fille de 13 ans, Zenani, à cause d’un conducteur ivre, a déclaré : « En tant que mère présente ici, je représente les milliers de familles qui ont souffert du fléau des accidents de la route. »

Mandela a poursuivi : « Les routes de notre continent sont toujours les plus dangereuses du monde. Tout autour de nous, l’application et la mise en œuvre sont inadéquates. Nos routes ne sont pas sûres. Chaque jour, de nouvelles routes sont construites sans mesures de sécurité élémentaires. En cas d’accident, au lieu d’être protégé, vous serez puni par une condamnation à mort. »

« Plus impardonnable encore, des millions d’enfants sont exposés chaque jour sur les routes. Nous ne parvenons pas à leur assurer un trajet sûr vers l’école. J’aimerais que les ministres, les maires, les chefs d’agences ici en Afrique regardent leurs propres familles dans les yeux et expliquent comment assurer leur sécurité n’est pas une priorité. »

Le rapport comprend de nouvelles recherches et des photos réalisées par Edward Echwalu dans plusieurs pays d’Afrique francophone où les enfants sont exposés à des risques excessifs sur les routes. Il donne des exemples d’interventions peu coûteuses dont il est prouvé qu’elles réduisent les blessures et fournit des plans d’action pratiques qui contribuent aux objectifs mondiaux et au nouvel agenda urbain du logement et du développement urbain durable (Habitat III).

Comme tous nos travaux, le rapport présente des méthodes qui peuvent être adaptées et appliquées dès maintenant, presque partout dans le monde en développement. Nous vous encourageons à partager ce rapport avec les écoles, les médias, les gouvernements et les organisations de santé et de sécurité francophones.